Aller au contenu principal

Refonder l'éducation prioritaire pour réduire les inégalités sociales et territoriales

Vincent Peillon a présenté, le 16 janvier, le plan de refondation de l’éducation prioritaire, élaboré conjointement avec George Pau-Langevin, ministre déléguée à la Réussite éducative, et en relation avec François Lamy, ministre à la ville.

Afin d’inverser la tendance à l’aggravation des inégalités, ce plan a été établi en cohérence avec les dispositifs de la politique de la ville, et plus largement en faveur des territoires fragiles. Trois objectifs prioritaires sont déclinés : accompagner les élèves, aider les enseignants et améliorer l’environnement éducatif. Si des mesures figurent déjà dans la loi de refondation de l’école votée en juin 2013, comme la scolarisation des moins de 3 ans dans chaque réseau et le dispositif «  plus de maîtres que de classes » dans chaque école, des mesures pédagogiques nouvelles sont annoncées : accompagnement continu jusqu’à 16 h 30 pour les élèves de sixième, plus forte association des parents à la vie de l’école, développement d’internats de proximité pour les collégiens. Enfin, un volet « ressources humaines » vise à encourager la stabilité des équipes pédagogiques grâce à une décharge de service et à une revalorisation des indemnités d’exercice spécifiques.

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/refonder-la-politique-de-l-education-prioritaire

http://www.education.gouv.fr/cid76427/refonder-education-prioritaire.html

publié le

29 janvier 2014

par :

Delphine Stoquert