Aller au contenu principal

Mesures climat'eau compatibles : signez la charte !

En signant la charte d'engagement, les acteurs de terrain utilisateurs des ressources en eau s'engagent à prendre une part active à l’adaptation du bassin Rhin-Meuse au changement climatique.

Le plan d’adaptation et d’atténuation au changement climatique pour les ressources en eau de l’Est de la France a été adopté à l’unanimité par le Comité de bassin le 23 février 2018.

Il se structure autour de 8 axes stratégiques, est assorti d’objectifs chiffrés et  propose des solutions concrètes et fédératrices pour l’ensemble des acteurs de terrain au titre du volet « eau ».

La charte d’engagement accompagne naturellement ce plan, elle peut être signée par les acteurs de terrain consommateurs de la ressource en eau. Les signataires s'engagent à décliner des solutions "climat’eau" compatibles en mettant en oeuvre, sur leur domaine et sur leurs territoires de compétence, des actions d’adaptation recommandées par le plan.

Les premiers signataires de la charte sont : Robert HERRMANN, Président de l’Eurométropole de Strasbourg,
René DARBOIS, Adjoint au Maire de la ville de Metz (57), Anne RIBAYROL-FLESCH, Présidente d’Hydréos, Bernard NUCCI,  Directeur général Malézieux, Société spécialisée dans la collecte et le traitement des eaux usées (57), Fabian JORDAN - Michèle LUTZ, Président de Mulhouse Alsace Agglomération, et maire de la ville de Mulhouse (68), conjointement signataires, Samuel CHOINET, Directeur Régie des eaux et de l’assainissement de Neufchâteau (88), Denis HOMMELPrésident du SDEA Alsace-Moselle (67).

Pour lire leur témoignage, c'est ici !

Maintenant passons à  l’action ensemble !

Devenez acteurs des solutions climat’eau compatibles en signant la charte d’engagement pour l’adaptation et l’atténuation du changement climatique dans le domaine de l’eau.
Saisissez-vous de cet outil qui permettra de faire reconnaître votre engagement en faveur de solutions pour l’adaptation au changement climatique !

Maintenant passons à  l’action ensemble !

Devenez acteurs des solutions climat’eau compatibles en signant la charte d’engagement pour l’adaptation et l’atténuation du changement climatique dans le domaine de l’eau.
Saisissez-vous de cet outil qui permettra de faire reconnaître votre engagement en faveur de solutions pour l’adaptation au changement climatique !

Maintenant passons à  l’action ensemble !

Devenez acteurs des solutions climat’eau compatibles en signant la charte d’engagement pour l’adaptation et l’atténuation du changement climatique dans le domaine de l’eau.
Saisissez-vous de cet outil qui permettra de faire reconnaître votre engagement en faveur de solutions pour l’adaptation au changement climatique !’action ensemble !
 

Devenez acteurs des solutions climat’eau compatibles en signant la charte d’engagement pour l’adaptation et l’atténuation du changement climatique dans le domaine de l’eau.
Saisissez-vous de cet outil qui permettra de faire reconnaître votre engagement en faveur de solutions pour l’adaptation au changement climatique !

e l’Est de la France a été portée tout au long de l’année 2017.ngement climatique dans le domaine de l’eau.

Saisissez-vous de cet outil qui permettra de faire reconnaître votre engagement en faveur de solutions pour l’adaptation au changement climatique !
re les événements extrêmes. Restaurer +20% du linéaire des cours d’eau en champs d’expansion des crues, et augmenter les surfaces de zones humides


Des approvisionnements en eau potable sécurisés pour tous en 22030, en qualité et en quantité, avec un minimum de traitement. Développer des solutions pérennes pour garantir une eau brute de qualité, en quantité

Moins d’émissions de gaz à effet de serre. Réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre en 2030, de 75% en 2050

Moins de prélèvements en eau en 2030. Anticiper et aller vers moins de dépendance à l’eau et réduire de 20% les prélèvements en 2030

Aménager autrement, systématiquement. Promouvoir une économie du foncier, réduire le taux annuel d’imperméabilisation, viser la cohérence avec la trame Verte et Bleus, végétaliser la ville.

Plus de stockage du carbone. Augmenter de 15% en 2030 les réserves de carbone (milieux remarquables et ordinaires) favorables à la préservation des ressources en eau

publié le

29 avril 2019

par :

Fabienne Anquetil