Aller au contenu principal

L'UE intervient dans la lutte contre les incendies de forêt en France

La France a activé le mécanisme de protection civile de l'UE mardi 25 juillet car des incendies de forêt ravagent les régions méridionales du pays et la Corse. Les autorités nationales ont sollicité l'aide de l'UE pour lutter contre ces incendies via le mécanisme, d'ores et déjà en cours d'acheminement.

En outre, le satellite d'urgence de l'UE, Copernicus, contribue à fournir des cartes d'évaluation des dégâts dans les zones sinistrées.

Le centre de coordination de la réaction d'urgence de la Commission européenne, qui suit des catastrophes naturelles 24/7, est en contact avec les autorités de protection civile françaises et suit attentivement l'évolution de la situation et tout autre type d'assistance qui pourrait être requise.

Contexte

Le centre de réaction d'urgence de la Commission suit de près les incendies dans toute l'Europe. Il utilise les services de surveillance nationaux et des outils tels que le système d'information européen sur les incendies de forêts et l'imagerie satellite pour faire le point sur la situation en Europe. Au cours de la période estivale, le centre organise aussi des réunions de coordination hebdomadaires avec les pays qui présentent des risques élevés d'incendies de forêts.

Mécanisme de protection civile

La Commission européenne coordonne les offres volontaires faites par les États participants via le mécanisme de protection civile de l'UE et peut cofinancer l'acheminement des produits de première nécessité et des experts vers le pays en question. La mobilisation de l'assistance est coordonnée par le centre de coordination de la réaction d'urgence de la Commission, qui suit de près l'évolution de la situation et offre la possibilité de cofinancer le transport de l'assistance offerte.

L'assistance peut consister en des postes de secours immédiats ainsi que des experts et des équipes d'intervention. Dans le cas des incendies, il peut s'agir d'avions bombardiers d'eau. La Commission ne peut pas envoyer elle-même des avions ou du matériel par l'intermédiaire du mécanisme.

Dans l'ensemble, le mécanisme de protection civile facilite la coopération en matière de réaction aux catastrophes entre 34 États européens (les 28 États membres de l'UE, l'ancienne République yougoslave de Macédoine, l'Islande, le Monténégro, la Norvège, la Serbie et la Turquie).

Plus d'infos ici

publié le

26 juillet 2017

par :

Camille DJUROVIC