Aller au contenu principal

Les habitants de Velaines se sont prononcés par référendum

Le 1er juillet, les habitants de la commune de Velaines, en Meuse, étaient invitées à se prononcer sur le Schéma de Coopération Intercommunale. C'est la 1ère et seule commune lorraine à avoir lancé un référendum populaire sur cette question. Un sujet délicat...

Associer la population à la décision

Le maire de la commune de Chesny en Moselle, située dans l'intercommunalité du Val Saint Pierre, souhaitait lui aussi organiser un référendum afin de demander l'avis de la population sur le projet de schéma. Mais le Préfet a refusé ce référendum (voir cet article). Il en a été de même pour la commune de Velaines. La Préfète a adressé un courrier au maire de Velaines lui demandant de ne pas organiser cette consultation. Mais ce dernier a choisi de maintenir ce référendum.

L'enjeu de ce référendum

Dans le projet de schéma proposé par la Préfète de Meuse, la commune de Velaines, située sur la CC du Centre Ornain, se voit rejoindre une Communauté d'Agglomération autour de Bar-le-Duc, incluant les intercommunalités du Centre Ornain, de Bar-le-Duc et de Revigny-sur-Ornain. Les habitants étaient ainsi invités à donner leur avis afin de dire oui ou non au projet de communauté d'agglomération. La semaine précédente, une réunion d'information avait été organisée à l'intention des habitants pour leur faire connaître le schéma et les inquiétudes et craintes des élus municipaux (augmentation des impôts, éloignement des services, représentativité des petites communes, concentration des pouvoirs...). Suivant l'orientation prise par leurs élus, les hbaitants ont majoritairement voté contre le projet d'agglomération à 96,13%. A noter que la participation a été de 31,7 %, soit un peu plus qu'aux élections cantonales.

Ne pas opposer demain l'urbain et le rural

En amont de ce référendum, Nelly Jacquet, présidente de la Codecom de Bar-le-Duc - et favorable au projet de schéma- a tenu à apporter son point de vue. Extrait.

La proposition de créer une communauté d'agglomération est "un projet qui vise à faire de ce territoire un territoire à enjeu. Certes, cette démarche est précipitée. Certes, elle peut donner l'impression de se dérouler à marche forcée. Pour autant, il nous faut avancer et nous prononcer en toute connaissance de cause, sans crainte ni appréhension. Bien sûr, il y a cette peur bien compréhensible pour chaque commune que chacun y perde son identité. Ce sera tout le contraire ! Dans cette réorganisation du territoire national, nous avons tout à gagner à nous affirmer. L'identité à défendre, c'est avant tout celle de notre bassin de vie et la commune de Velaines y a bien entendu toute sa place. Quant à certaines communes rurales qui craignent d'être les oubliées de cette nouvelle organisation, ce serait une erreur de croire que ce nouveau schéma opposera demain l'urbain au rural. Notre département doit se doter d'entités territoriales fortes, représentatives de nos bassins de vie. Or, ce n'est pas en opposant les villes de Bar-le-Duc ou de Ligny aux communes de moindre importance que nous y parviendrons. Dans les faits, ne sommes-nous pas tous des ruraux confrontés aux mêmes difficultés ? À mon sens, chacun a un rôle à jouer et a légitimité à le faire ! C'est en fédérant que nous réussirons non en se repliant sur nous-mêmes."

Affaire à suivre...

publié le

21 juillet 2011

par :

Thomas Dethorey