Aller au contenu principal

Le programme LIFE : nouveautés et illustrations

LIFE ( L'Instrument Financier pour l'Environnement) est un programme spécifique de la Commission européenne dont l'objectif est d'accompagner la mise en oeuvre des politiques communautaires en faveur de l'environnement.

C'est l'une des pièces maîtresses de la politique environnementale de l'Union européenne. LIFE contribue à la mise en oeuvre, au développement et au renforcement de la politique et de la législation environnementales communautaires, ainsi qu'à l'intégration des préoccupations environnementales dans les autres politiques européennes.

Les bénéficiaires des projets LIFE sont des entreprises, petites, moyennes, grandes ou internationales, des autorités nationales ou locales, des ONG, des institutions de recherche et des organisations intergouvernementales.

Quelles nouveautés pour 2014-2020 ?


Le règlement européen n°1293/2013 en date du 11 décembre 2013 fixe les conditions générales pour la mise en uvre du programme LIFE pour la période 2014-2020.
Les principales nouveautés, par rapport à la précédente période de programmation, sont la prise en compte plus marquée des enjeux liés au changement climatique avec un sous-programme spécifique et la possibilité de financement de plusieurs types de projets dont les projets dits « intégrés ».

Le programme LIFE s’articule autour de deux sous-programmes composés de domaines prioritaires:
1 - Sous-programme « Environnement »
  Environnement et utilisation rationnelle des ressources
  Nature et biodiversité
  Gouvernance et information dans le domaine de l’environnement
2- Sous-programme « Action pour le climat »
  Atténuation du changement climatique
  Adaptation au changement climatique
  Gouvernance et information en matière de climat

Comme le programme LIFE 2007-2013, le programme LIFE 2014-2020 fonctionne par appels à projets annuels. L’appel à projets LIFE 2014 est prévu pour le 16 juin 2014 sur le site Internet de la Commission pour une transmission des propositions en octobre via une application WEB dédiée.


LIFE en Lorraine : l’exemple du Grand Tétras

En 1972, il y avait environ 500 Grands Tétras dans les Vosges, contre 350 en 1989 et seulement une centaine aujourd’hui.
Les causes ? La dégradation de son habitat, le dérangement lié au tourisme et aux loisirs et le déséquilibre cynégétique.
En 2008, la Région Lorraine, en partenariat avec la Région Alsace et le commissariat du Massif des Vosges, s’est engagée dans la mise en place d’un plan de sauvegarde des forêts à haute valeur écologique du massif vosgien, afin de préserver un habitat favorable pour les oiseaux forestiers des Vosges, notamment le Grand Tétras.

Afin d’optimiser la réussite de ce plan de sauvegarde, la Région Lorraine et ses partenaires ont sollicité un cofinancement de l’Europe dans le cadre d’un programme LIFE+.

C’est ainsi qu’a démarré en 2010 le programme LIFE+ « Des forêts pour le Grand Tétras »  afin  de mettre en place des actions à plus grand échelle sur le massif vosgien.
Les objectifs de ce programme sont de maintenir des habitats favorables pour le Grand Tétras et de rétablir la quiétude nécessaire à l’espèce. Il s’articule autour de 3 axes :
1) La conduite d’une gestion sylvicole adaptée au Grand Tétras
2) L’adaptation de la fréquentation touristique dans ses lieux de vie
3) La sensibilisation des usagers et du grand public.

Pour plus info sur le projet « des forêts pour le Grand Tétras », cliquez ici : http://lifetetrasvosges.lorraine.eu/jahia/Jahia/accueil

LIFE en Alsace : l’exemple du Grand hamster


Le 5 mai dernier a été lancé le projet LIFE ALISTER, qui s’inscrit dans une démarche visant à protéger le grand hamster d’Alsace.

Le grand hamster d’Alsace a longtemps été considéré comme nuisible et a commencé à disparaître dans les années 70.
L’avancement de la date des récoltes des céréales à pailles, le développement des cultures de printemps qui réduisent la période de présence d’un couvert végétal protecteur, La modification du paysage agricole, l’emploi de produits chimiques sur les cultures, et le morcellement des parcelles par les routes et l’urbanisation…. Tous ces facteurs ont perturbé l’habitat et le mode de vie du grand hamster.

La situation du grand hamster d'Alsace a d’ailleurs valu à la France un rappel à l'ordre par la Cour européenne de justice (CEJ) en juin 2011. La Cour avait estimé que « les mesures mises en uvre n'étaient pas suffisantes » pour assurer une « protection stricte de l'espèce ».
Il fait désormais partie des espèces protégées, et sa sauvegarde est en partie financée par le programme LIFE « ALISTER ».

Les actions du projet LIFE ALISTER porteront pour la période 2013-2008 sur 4 objectifs opérationnels :
• Améliorer l’habitat du grand hamster en adaptant les cultures
• Reconnecter les zones de présence en lui facilitant le passage d’une zone à l’autre
• Créer de nouvelles opportunités de développement de l’espèce en identifiant des zones favorables
• Sensibiliser les alsaciens à cette espèce emblématique de leur région

Pour plus d’informations, consultez le site consacré au projet !
http://www.grand-hamster-alsace.eu/

publié le

24 juillet 2014

par :

mseve