Aller au contenu principal

Lancement d'une consultation publique pour stopper le déclin des populations d’abeilles et d’autres pollinisateurs

La Commission lance aujourd’hui une consultation publique sur une initiative européenne concernant les pollinisateurs.Les pollinisateurs sauvages, comme les abeilles, papillons et autres insectes, assurent la pollinisation de nombreuses cultures et plantes sauvages, leur permettant ainsi de porter fruits et semences. On estime à 15 milliards d’euros annuels la production agricole de l’UE directement liée aux pollinisateurs.

M. Karmenu Vella, commissaire européen chargé de l’environnement, des affaires maritimes et de la pêche, a déclaré à ce sujet: «Les scientifiques nous ont avertis d'un déclin marqué des pollinisateurs en Europe. Nous avons une bonne compréhension des raisons du déclin de certains d'entre eux, mais nous manquons de connaissance pour d’autres. Il ne fait aucun doute qu’il est temps d’agir. Si nous ne réagissons pas, nous, tout comme les générations futures, le paierons très cher.»

M. Phil Hogan, membre de la Commission chargé de l’agriculture et du développement rural, a déclaré quant à lui: «Les pollinisateurs sont trop importants pour notre sécurité alimentaire et nos communautés agricoles, ainsi que pour la vie sur notre planète. Nous ne pouvons plus nous permettre de les perdre.»

La révision à mi-parcoursde la stratégie UE 2020 pour la biodiversité a montré que la pollinisation pourrait connaître un déclin sensible. Près d'une espèce de papillons et d'abeilles sur 10 est menacée d’extinction selon la liste rouge européenne.Pour lutter contre ce déclin, la Commission cherche à élaborer une initiative européenne sur les pollinisateurs et invite les chercheurs, les agriculteurs, les entreprises, les organisations de protection de l’environnement, les autorités publiques et les citoyens à y contribuer. La consultation est ouverte jusqu’au 5 avril 2018 et est disponible ici.

publié le

10 janvier 2018

par :

Camille DJUROVIC