Aller au contenu principal

L'éducation est l'affaire de tous

Le 8 avril, la Région Lorraine organisait une table ronde sur la santé des jeunes. L'occasion d'écouter le Professeur Xavier Pommereau, auteur d'un ouvrage intitulé "Ados en vrille, mères en vrac" (éditions Albin Michel), mais aussi l'expérience de la Fédération des Foyers ruraux de Moselle. Retour du CPL sur cette rencontre.

"Binge drinking", chacun a un rôle à jouer

Parmi les différents aspects qui concernent la santé des jeunes, il en est un qui devient inquiétant, selon Xavier Pommereau : "l'alcoolisation aigüe des soirs de week-end", appelé aussi "binge drinking". Pour le psychiatre, ce comportement est un problème de "la société de consommation" d'aujourd'hui. "Aborber sans limite, sans que cela réponde à des besoins. C'est l'image qu'il faut se remplir et se vider en permanence". Le fait que ces jeunes se mettent dans des états déplorables doit être considéré comme un appel à l'aide. "Certes, les jeunes doivent s'amuser, ont besoin d'être ensemble, mais c'est à nous, adultes, de les laisser évoluer dans des espaces contenus".  Et d'ajouter "On a tort de croire que l'éducation n'est pas l'affaire de tous. Face à des jeunes qui s'alcoolisent en pleine rue, même le passant ordinaire a un rôle à jouer".

Le coeur numérique des ados

Autre constat dressé par le psychiatre, "la solitude des jeunes, alors même qu'ils sont en quête de liens permanents sur Internet". Certains jeunes, les plus en souffrance, vont même jusqu'à confondre réel et virtuel. [Exemple d'adolescents qui s'amusaient à lancer des cailloux sur des voitures depuis un pont d'autoroute. Questionnés sur leurs actes, ils ont répondu qu'ils ne se doutaient pas qu'il y avait des gens dans les voitures]. Concernant la limitation du téléphone portable à la maison ou dans les établissements scolaires, Xavier Pommereau trouve que cela est contre-productif. "Ces jeunes ont un coeur numérique. Les téléphones portables sont un prolongement de leurs mains. Les en priver, c'est leur retirer une partie d'eux-mêmes".

Des parents dépassés, à accompagner

"Avec le passage de la famille nucléaire traditionnelle à la famille monoparentale ou recomposée, on constate que l'élément le plus stable paradoxalement , c'est l'adolescent". Crise de la masculinité, confusion père-mère... on assiste à une crise de la parentalité. Pour autant, "il ne faut pas culpabiliser les parents", insiste Xavier Pommereau. Il faut réflchir à des moyens pour les remobiliser. "Une chose est sûre : on ne peut pas prendre en charge les enfants sans prendre en charge la parents".

Des formations aux conduites à risques en Moselle

Depuis plusieurs mois, les Foyers ruraux de Moselle, en collaboration avec le Conseil Général, le Conseil Régional, le Ministère de la Santé et des Sports et la CAF Moselle, ont lancé un projet afin de sensibiliser et d'informer les responsables des associations, les élus municipaux et communautaires, les adultes chargés de la jeunesse au travers d'un cycle de conférences sur le thème « Prévention des conduites à risques ». Ces conférences ont traité de différents sujets :  « Les produits psycho actifs : présentation - effets sur la santé », « La loi et les stupéfiants ? », « Les drogues dans les différentes civilisations »,  « Usage, abus, dépendances », « Les conduites à risques, leurs sens et leurs fonctions »....

Parallèlement, des études ont été menées par la FDFR. Deux sont achevées et une troisième est en cours. Le constat est effrayant "Personne ne connaît les adolescents, souligne Armand Foschia, Vice-président de la FDFR57. Les adolescents n'existent pas, on ne les voit pas". Selon lui, il faut aider les parents à savoir poser des limites et à retrouver une autorité. "Nous sommes en manque de figure d'autorité dans notre société". Et d'ajouter "le professionnalisme (éducateurs, enseignants, animateurs...) a eu des effets négatifs sur le rôle des parents" selon Armand Foschia.

Consultez cet article du Républicain Lorrain du 19 avril 2011

publié le

22 avril 2011

par :

Thomas Dethorey
Warning: Duplicate entry '2147483647' for key 'PRIMARY' query: INSERT INTO watchdog (uid, type, message, variables, severity, link, location, referer, hostname, timestamp) VALUES (0, 'php', '%message in %file on line %line.', 'a:4:{s:6:\"%error\";s:12:\"user warning\";s:8:\"%message\";s:866:\"Table './cpl/visitors' is marked as crashed and last (automatic?) repair failed\nquery: INSERT INTO visitors\n (visitors_uid,\n visitors_ip,\n visitors_date_time,\n visitors_url,\n visitors_referer,\n visitors_path,\n visitors_title,\n visitors_user_agent\n )\n VALUES\n ('0',\n '65330207',\n 1597254409,\n 'http://cpl.asso.fr/actus/léducation-est-laf in /var/www/vhosts/citoyensterritoires.fr/httpdocs/includes/database.mysqli.inc on line 128