Aller au contenu principal

Eurobaromètre: les citoyens européens restent attachés à la politique agricole commune

A l'heure où les discussions sur la nouvelle politique agricole commune (PAC) vont bon train, la grande majorité des citoyens de l'UE considère l'agriculture et les zones rurales comme étant importantes pour l'avenir, et la plupart d'entre eux (à plus de 60%) estiment que PAC remplit son rôle, selon une nouvelle enquête Eurobaromètre sur "Les Européens, l'agriculture et la PAC".

Le fait que les citoyens de l'UE aient identifié l'offre de produits de bonne qualité et la protection de l'environnement comme les deux principaux objectifs de la politique agricole de l'UE confirme les résultats de la consultation publique de l'été dernier sur la future PAC. Commentant les résultats de l'enquête, le Commissaire à l'agriculture Phil Hogan a dit: "Je me réjouis de voir que la PAC est une politique que les gens connaissent et qu'ils savent que son rôle et ses bénéfices peuvent s'étendre à tous les citoyens européens. Les trois priorités identifiées par les personnes interrogées comme importantes - renforcer le rôle des agriculteurs dans la chaîne alimentaire, développer la recherche et l'innovation et encourager les jeunes à travailler dans le secteur agricole - sont également des priorités pour la Commission, et elles seront reflétées dans les propositions législatives que la Commission devrait adopter dans les mois à venir. Cela démontre que la Commission est à l'écoute de l'opinion publique. Nous veillons à ce que la PAC continue d'être fortement soutenue, pertinente, et capable d'évoluer pour faire face aux défis nouveaux et émergents."

Des préoccupations ont été exprimées au sujet des conditions socio-économiques dans les zones rurales, soulignant l'importance d'un soutien continu de l'UE aux zones rurales. En choisissant leurs produits alimentaires, les Européens se soucient clairement de la tradition, du savoir-faire, de la qualité et de la proximité (à plus de 70%).  Toutefois, il est apparu qu'il était possible de faire davantage pour promouvoir les labels des indications géographiques (AOP, IGP, STG) puisque dès lors que les consommateurs les reconnaissent, ils sont alors plus à même d'acheter un produit en portant un.

Cet aperçu des points de vue des citoyens de l'UE sur l'agriculture reflète les orientations annoncées dans la Communication sur l'avenir de l'alimentation et de l'agriculture: un soutien continu aux agriculteurs, un renforcement de la protection de l'environnement et la mise en avant des innovations pour le secteur. Le rapport complet de l'Eurobaromètre est en ligne. Plus d'informations sur les conclusions sont également disponibles en ligne.

publié le

28 février 2018

par :

Camille DJUROVIC