Aller au contenu principal

Débat sur l'avenir de l'Europe: plus de 1750 événements organisés dans toute l'Europe

Quatre mois après la présentation par la Commission de son Livre blanc sur l'avenir de l'Europe, le débat monte en puissance, plus de 30 millions de citoyens ayant déjà pu être touchés. 

Le 1er mars 2017, la Commission a lancé un débat paneuropéen en présentant le Livre blanc sur l'avenir de l'Europe, qui permettra aux citoyens et aux dirigeants de construire la vision de l'UE à 27. Ce livre blanc propose cinq scénarios pour l'évolution de l'Union d'ici à 2025:

Résultat de recherche d'images pour "livre blanc commission européenne"

- «s'inscrire dans la continuité»: l'UE-27 continue à mettre en œuvre son programme de réformes positives;

- «rien d'autre que le marché unique»: l'UE-27 se recentrerait sur le marché unique, les 27 États membres ne parvenant pas à trouver un terrain d'entente dans un nombre croissant de domaines d'action;

- «ceux qui veulent plus font plus»: l'UE-27 continue comme aujourd'hui mais les États membres qui le souhaitent pourraient collaborer plus étroitement dans des domaines spécifiques;

- «faire moins mais de manière plus efficace»: efforts concentrés sur des domaines d'action choisis dans lesquels l'UE fournit plus de résultats plus rapidement, tandis qu'elle réduit ses interventions dans d'autres secteurs;

- «faire beaucoup plus ensemble»: les États membres décident de mettre en commun davantage de pouvoirs, de ressources et de processus décisionnels dans tous les secteurs.

Ces scénarios couvrent un éventail de possibilités dont l'issue varie selon le domaine d'action considéré. Ils ont, par nature, une vocation illustrative et ils ne s'excluent pas mutuellement ni ne sont exhaustifs.

La Commission a également présenté une série de documents de réflexion sur des questions essentielles pour l'Europe: (1) la dimension sociale de l'Europe; (2) l'approfondissement de l'Union économique et monétaire; (3) la maîtrise de la mondialisation; (4) l'avenir de la défense européenne et (5) l'avenir des finances de l'UE.

Le discours sur l'état de l'Union que prononcera le président Juncker en septembre 2017 reprendra et développera ces idées avant que les premières conclusions puissent être tirées à l'occasion du Conseil européen de décembre 2017. Cela aidera à prendre une décision sur la ligne d'action à mettre en œuvre dans les temps pour les élections du Parlement européen de juin 2019.

publié le

18 juillet 2017

par :

Camille DJUROVIC